Olivier Py réinvente Carmen


Nietzsche’s favorite opera. An “indecent” version.

Olivier Py, ancien directeur du théâtre de l’Odéon, met ici en scène une Carmen contemporaine et parisienne à l’opéra de Lyon. L’audace a déconcerté lors de la première, mais rien d’inhabituel pour la bohémienne, censurée dès 1875 pour « indécence » lors de sa présentation par Bizet. On s’accorde sur la mise en scène flamboyante, pensée par le scénographe Pierre-André Weitz, qui s’appuie la volonté d’Olivier Py de simplifier le livret, en se débarrassant du parlé. Passer d’opéra comique à opéra, c’est se défaire d’un adjectif qui ne seyait que peu à Carmen.

Stream here.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s